AccueilCollectif de photographes Art-Logic.Forums artistiquesForum photographes artistes, plasticiens.

Sculpture sur plâtre

Forum photographes artistes, plasticiens.

10 commentaires dans cette discussion.



axel
30/04/2006 23:48:30

Sculpture sur plâtre

Bonsoir !
Je suis passionné de dessins, et je m’essais depuis peu à la sculpture. Je cherche à m’entrainer, et pour cela j’ai commencé par utiliser de la thermopate (pas chère, et accessible un peu partout). Ca m’a beaucoup aidé à apprendre des choses par moi même, mais lorsque l’on finit par cuir, le résultat est loin d’être au rendez-vous (changement de couleur, perte des détails, craquelure (la statue n’étant pourtant pas très épaisse)). J’aimerai beaucoup finir par travailler sur du bois, ou de la pierre, enfin quelque chose de rigide. Mais je pense que je dois vraiment m’entrainer sur un matériau pas trop résistant pour mes débuts. J’ai alors pensez au plâtre. C’est pour cela que j’écris ici. J’aimerai savoir si il est possible de sculpter sur du plâtre. N’est pas trop friable ou trop fragile ? Peut-être existe t-il d’autres matériaux plus accessibles pour le débutant que je suis ? (Je ne sais pas pour l’argile, mais je préfère du dur, et je ne connais personne ayant un four)
Merci de vos réponses !
axel



01/05/2006 10:53:17

Sculpture sur plâtre

Il existe des pâtes qui pourrait vous convenir : la pâte Fimo colorée qui se lisse plutôt bien et qui se cuit ; La pâte Das, plus rugueuse, moin lisse, non colorée mais plus économique qui sèche en 24 à 48h. Cette dernière pâte existe en blanc ou en couleur terre. Elle peut être peinte après séchage.
Le plâtre est souvent utilisé pour créer des moulages. En sculpture, il peut créer des craquelures au séchage. Armé avec une fibre, ce dernier est plus résistant.




axel
05/05/2006 21:38:58

Sculpture sur plâtre

Tout d’abord, je vous remercie de votre réponse.
En fait je pensais plus à travailler le plâtre une fois sec. Je cherche quelque chose qui se sculte (comme de la pierre ou du bois) et accessible, mais sans aucune cuisson. Je pensais par exemple mouler un parallélépipède de plâtre, attendre la fin du séchage (je ne sais pas, au moins 24H) et sculter ensuite le morceau de plâtre. Ce que je ne sais pas, c’est si les caractéristiques de dureté du plâtre (il y en a surement de plusieurs sortes comme celui dont vous parlez), permettent de le travailler assez facilement une fois sec. Je chercherai le mélange plâtre-fibres que vous citez, mais si je vous ai bien compris et si les fibres sont macroscopiques je ne sais pas si on peut le travailler une fois sec. (Par contre je ne doute pas de son utilité, due à sa solidité, pour les moulages.)
Merci à vous !
axel



06/05/2006 15:08:39

stéatite, marmolina ou pierre à savon.

Bonjour,
Le plâtre me semble de qualité insuffisamment noble pour être sculpter après séchage. Je ne dis pas que c’est impossible mais ce dernier risque de partir en poussière ou de se craqueler.

Je cherche quelque chose qui se sculpte (comme de la pierre ou du bois)

Vous pouvez utiliser de la stéatite (appelé marmolina ou encore pierre à savon.) C’est un peu plus cher, mais c’est un minerai solide qui n’est pas trop difficile à sculpter.




frédo
07/05/2006 22:06:22

Hmmmmm, le plâtre.

Alors ça ! le plàtre, matériau sans noblesse...un comble ! Non, vraiment, il se travaille avec délectation et vous permettra une grande finesse d’execution. Par-contre, il me parait délicat à frapper (évitez les méchants coups de burin) travaillez plutôt aux rifloirs et minarettes. Moi, j’utilise une une petite rape toute bête, une sorte de rape à fromage avec un corps en plastoque de chez casto, un truc à deux balles qui permet de bien dégrossir sans casser... Pour le temps de séchage de votre "bloc de plâtre" vous me semblez un-peu pressé. comptez deux semaines de plus !
Lorsque vous gàchez votre plàtre, vous pouvez mélanger de la colle à bois dans votre eau avant d’envoyer la poudre. Vous retarderez le temps de prise mais gagnerez en solidité. (du "stuc")
Si possible, constituez votre "bloc" en une seule coulée pour éviter les différences de densité et une perte de solidité.
Enfin bref, le plâtre c’est formidable, les plâtres "de moulage" sont généralement de très bonne qualité et si vous ne faites pas de bulles en le coulant (laissez-le "dégouliner" le long d’une des parois de votre moule-bloc) vous prendrez beaucoup de plaisir à le travailler...
c’est ce que je vous souhaite.




08/05/2006 13:24:05

Hmmmmm, le plâtre.

Bonjour,
J’entendais par "noblesse" : un matériau délicat à sculpter souvent trop tendre et friable lors d’éclats. Je rejoins vos idées sur le fait que le plâtre peut se gratter ou se ciseler sans violence comme tous matériaux mous. Il reste moins noble aussi en apparence pour la vente que d’autres matériaux comme l’argile, la pierre, le bois ou les alliages. Longévité moins noble encore qu’une argile, une pierre ou un bronze réputés éternels.
Avec le plâtre je ne suis pas certain qu’on pourra s’y retrouver financièrement ou en facilité lors de la fabrication de moules silicones ou autres. A vos débuts, la taille d’un bloc de plâtre ou le modelage de l’argile peuvent vous apporter un plus lors de l’apprentissage du travail des volumes et une certaine dextérité manuelle. Quant au travail sur la rectification trop simple d’un moulage presque fini, cela me semble un poil trop simple pour être intéressant. La taille d’un bloc de plâtre n’est pas des plus clémente : Si vous y gagnez lors de la fabrication de la forme générale, la finition ne vous permet pas de rajouter facilement de la matière comme on pourrait le faire lors d’un modelage d’argile.
Il y a du pour et du contre des deux cotés. A vous de préférer l’une ou l’autre. La cuisson de l’argile peut rebuter, la friabilité du plâtre aussi. Ciseler ou modeler peut jouer sur votre préférence.



08/05/2006 13:32:38

Connexion

Pouasse je n’étais pas connecté. :sourire



08/05/2006 14:25:26

Sculptez le tilleul

Salut.
Sculpte directement le tilleul : c’est un bois blanc très mou avec un grain idéal pour la sculpture sans trop de rainures. Laisse béton le plâtre : tu n’y trouvera rien si tu sais déjà sculpter une masse. A part le regard sur les volumes, il n’y a rien de comparable entre la sculpture sur bois et celle du plâtre. Je rejoins Stéphan, pour ce qui est du travail sur argile pour mieux comprendre ou apprendre à créer un volume. Si c’est juste pour apprendre, tu n’as pas besoin de le laisser sécher. Tu peux même le remouiller pour le réutiliser indéfiniment, ce qui en terme de petit sous te laissera gagnant lors de ta formation.




axel
14/05/2006 12:32:16

Sculptez le tilleul

Merci à tous, pour vos nombreuses réponses !
J’ai eu le temps d’essayer rapidement (manque total de temps ces dernières semaines), et ca m’a vraiment plu. Bien que le plâtre soit, à première vue pour moi, très agréable à travailler, j’aimerai, il est vrai, passer à autre chose pas la suite comme la stéatite ou le bois de tilleul (merci pour ces renseignements !). Au niveau de l’appréciation des proportions je pense que cela peut aller. Même s’il me faut surement encore de l’entrainement, (avant j’utilisais de la thermopate (Pate Fimo justement)) je passe au platre pour apprendre à sculter dans du dur et de facon irréversible (ne pouvant prendre de cours, même si j’en reverai (peut-être un jour)). Donc le platre ne serait pour moi qu’intermédiaire (à part si j’en deviens fou).
J’ai donc eu le temps de faire un essai, ayant pour temps de sechage une semaine. Et je suivrai volontier le bon conseil de le faire secher deux semaines la prochaine fois. De plus pour les bulles, j’ai réussi à limiter en tassant en tapant le moule brut initial (pot de miel) au sol. Mais il restait un peu de micro-bulles qui évidemment se fourent là où on a besoin de détail ! Je pense que c’est dû à deux choses. La première est que j’ai fait une erreur en commencant par quelque chose de petit (pot de miel faiblement conique (10cm sur 10 cm en gros)), qui m’oblige à faire de micro détails (alors que je suis débutant), donc la moindre imperfection d’un femtometre (j’exagère là ? héhé) appelle immédiatement l’oeil (puisque les détails sont censés être de cette ordre de grandeur). La deuxième, non moindre, est le fait que le platre que j’ai utilisé est vieux d’environ 5 ou 6 ans (il n’y a eu aucune réaction exothermique, mais ca a pris quand même, mais certaines hétérogénéités sont dues à cela je pense). (Comme conseillé, je le ferai, de plus, couler par le bord la prochaine fois)
Je vais donc aller à casto m’acheter un sac de platre, mais également de la colle à bois, pour essayer de faire du stuc, comme vous me l’avez conseillé !
Merci
axel



07/02/2016 17:45:05

Sculpture sur plâtre

Bonjour, Voila je fais du stuc marbre ou faux marbre (en amateur), donc de l’imitation de marbre en plâtre. Voila petite astuce pour prolonger le temps de prise et le durcissement du plâtre (sauf plâtres synthétiques) même celui des GSB, faire dissoudre de la colle d’os en paillettes 10gr/litre d’eau (ne pas dépasser 30gr) à 50° et préparer votre plâtre avec. Vous pouvez également utiliser des feuilles de gélatine pâtissière le but étant d’apporter des protéine au mélange eau/plâtre. On arrive à des duretés proche d’un marbre naturel. Les temps de séchage/polymérisation sont d’au moins 1 semaine. Voila...



Répondre

Contact Lettre d'information Administration