AccueilA notre agendaFestivals et expositions

2 septembre 2019.

Exposition d’art photographie : Retour au Carnaval : Rites, racines, rebels

Expo photo : Jason Gardner : Le Carnaval est bien plus qu’une (...)

Le Carnaval est bien plus qu’une fête ou un défilé dans la rue. Démocratique et folklorique, il révèle une diversité complexe de coutumes locales, qui croisent des thèmes universels.

Des Alpes autrichiennes au Pays Basque espagnol en passant par la prairie Cajun en Louisiane, et de la côte nord de la France aux îles isolées au large de la Guinée-Bissau : dans chacun de ces carnavals, les masques et les costumes perpétuent des traditions vieilles de plusieurs siècles, liant les gens profondément à leurs racines et les invitant dans le même temps à transcender et même se rebeller contre leur vie quotidienne et leur environnement.

A travers cette performance ritualiste, où ils incarnent des animaux et des esprits, des bêtes mythiques, et choisissent parmi une vaste distribution de personnages pérennes ayant une signification locale, les célébrants revisitent les rites saisonniers de leurs ancêtres, les transitions cycliques comme les faces opposées de la condition humaine : l’hiver et le printemps, la stérilité et la fertilité, la vie et la mort, le chaos et l’ordre.

Peu importe le pays, les traditions se retrouvent dans tous les continents, et des thèmes similaires se dégagent :

Des rites composés de chants et de danses, des défilés dans les villages, la sonnerie des cloches, la production des bruits pour retarder l’hiver et porter bonheur et une bonne récolte ; des visites de maison en maison pour manger et boire avec ses voisins ; des feux pour éloigner les mauvais esprits ;

Le retour aux racines culturelles et religieuses, mêlant les symboles du paganisme—les monstres, bêtes de somme, animaux sauvages et diverses créatures mythiques—, et du Catholicisme—croix, prêtres, les Rois Mages, la célébration du mariage, la résurrection et la rédemption ;

La rébellion manifestée à travers la personnification des démons et de la destruction ; par le travestissement et par d’autres déguisements subversifs ; par la filouterie et le chaos improvisé ; et par le choc entre le moderne et l’ancien, entre le rituel et la réalité, où l’on entrevoit le monde actuel surgir, dans son interaction avec les racines du passé.

Après avoir publié A Flower in the Mouth (Visual Anthropology Press), qui présente la culture, la musique et les rites du carnaval folklorique de Pernambuco, au Brésil, Jason a poursuivi son projet de photographier des versions du festival dans douze pays sur quatre continents. En 2018, il a présenté des sélections de cette série dans une exposition intitulée « Portraits de Carnaval », à la galerie BY-Chatel à Paris. Son travail a également été exposé à New York, Vienne, Toronto, São Paulo, La Nouvelle-Orléans, Los Angeles et San Francisco.

Lien / source / à visiter : Jason Gardner Photographe


Du mardi 10 septembre à partir de 10h00 au samedi 12 octobre 2019 jusqu'à 19h00


Entrée libre A travers cette performance ritualiste, où ils incarnent des animaux et des esprits, des bêtes mythiques, et choisissent parmi une vaste distribution de personnages pérennes ayant une signification locale, les célébrants revisitent les rites saisonniers de leurs ancêtres, les transitions cycliques (...)
Lieu : Audacieuse-Galerie
Adresse : 50 rue Ancienne Carouge (GE) Suisse



Les outils de l'agenda




Contact Lettre d'information Administration